Margo Bank, la banque pour les TPE et PME

margo-bank

Margo Bank est une start-up lancée par le co-fondateur de Captain Train (devenue TrainLine lors de son rachat par le groupe britannique du même nom en 2016). Avec ce nouveau concept, Jean-Daniel Guyot se lance dans une nouvelle aventure et espère bien conquérir le secteur bancaire.

L’entreprise, toujours en cours d’établissement, a pour objectif de créer une banque innovante dédiée aux PME et aux TPE européennes.

Margo Bank prévoit de ne ressembler à aucune autre banque en redonnant aux services bancaires ses lettres de noblesse grâce à la technologie.

Le projet séduit d’ores et déjà, et une première levée de fond réussie a permis au projet de ne récolter pas moins de 6.4 millions d’euros auprès d’investisseurs de premier ordre.

Découvrez dans cet article dans quelle mesure le projet Margo Bank se démarque des banques traditionnelles à bien des égards.

Jean-Daniel Guyot, le changement de cap du fondateur de Margo Bank

Jean-Daniel Guyot a fait le choix audacieux de passer du secteur de la vente de billet de train en ligne au secteur bancaire. Un grand écart assumé par l’entrepreneur ambitieux qui assure que la relation humaine reste le fils conducteur de ces deux activités.

En effet, dans la banque plus que dans n’importe quelle autre activité, le facteur confiance instigué par une relation intime avec ses clients est primordial afin de pouvoir développer une structure pérenne.

Avec ce nouveau projet, Guyot change complètement de cible et s’adresse à présent aux PME européennes réalisant un chiffre d’affaires compris entre 1 et 20 millions d’euros.

Un projet qu’il a initié après avoir constaté que ce type de structure pouvait rencontrer de nombreux problèmes dans leur organisation avec les banques, qui se contentaient d’être des supports techniques sans jamais vraiment prendre le temps ou les moyens de devenir plus que cela.

Margo Bank, un noyau bancaire unique et novateur

Margo Bank n’a pas pour ambition de devenir une nouvelle banque parmi tant d’autres au sein du paysage bancaire existant. En effet, son ambition est bien plus grande.

Pour ce faire, la start-up a choisi de créer un noyau bancaire novateur à partir d’une page complètement blanche sur le plan technique, mais aussi, sur le plan réglementaire.

Autant vous dire qu’il s’agit d’une grande première en France. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entreprise à déposer une demande d’agrément d’établissement auprès de l’ACPR au début de l’année 2018, et qu’une levée de fond a été lancée dans la foulée.

L’objectif : permettre à Margo Bank de créer un core banking system entièrement nouveau, c’est-à-dire, un système d’information innovant sur lequel sera basée l’activité de la banque.

Le résultat ainsi mis au point devrait permettre de créer une nouvelle architecture bancaire, plus ouverte et plus souple, afin de faciliter le job des chargés d’affaires.

En plus de proposer une expérience client online ultra performante et en temps réel, la nouvelle architecture IT devrait également permettre aux banquiers de suivre leurs clients de façon plus personnalisée.

Margo Bank se positionne clairement comme une banque innovante, cassant les codes et réinventant la banque selon ses propres règles du jeu en termes de positionnement et de conception.

Quelles sont les ambitions profondes de Margo Bank ?

Margo Bank s’est donné pour mission de révolutionner le paysage bancaire existant. Pour ce faire, son plan d’action se développe autour de trois axes :

Changer le visage du métier de banquier : chez Margo Bank, le banquier deviendra le véritable partenaire financier dont les entreprises ont besoin. Disponible, autonome et pertinent, ce dernier accompagnera et conseillera ses clients comme il se doit.
Rendre la technologie accessible à tous et à tout moment : Margo Bank entend bien révolutionner le monde de la banque en construisant un support technique totalement novateur. L’objectif est clair : construire une infrastructure claire et solide afin de pouvoir notamment automatiser les tâches répétitives et pouvoir se concentrer sur des activités à forte valeur ajoutée.

Être totalement transparent dans l’ensemble de ses actions : qui a accès aux comptes clients ? Pourquoi faut-il payer des frais sur certaines opérations ? Comment les fonds sont-ils stockés et comment sont-ils utilisés ? Autant d’informations auxquelles les clients auront désormais accès.

Margo Bank, une idée qui séduit déjà de nombreux investisseurs

Avec une première expérience réussie (celle de Captain Train), Jean-Daniel Guyot a profité d’une belle longueur d’avance pour pouvoir convaincre un panel d’investisseurs de renom.

D’autant plus qu’après avoir vendu sa précédente société à succès pour la somme (non-officielle) de 200 millions d’euros, Guyot assurait que lui et ses associés étaient en mesure de pouvoir prendre le temps de construire un nouveau projet ambitieux et remarquable.

La levée de fond a donc pu être menée par le fond de capital-risque Daphni et rassembler des acteurs de renoms tels que : Antoine Granjon de Vente-Privée,  Marc Simoncini de Meetic/Sensee, Xavier Niel de Iliad et Free, Jacques- Thibaud Elzière de eFounders, Alex Lebrun de Wit.ai, Thierry Petit de Showroom Privé, Franck Le Ouay de Criteo, et Rachel Delacour de Zendesk.

Pour l’heure, comment s’organise Margo Bank ?

Pour l’heure, les équipes Margo Bank travaillent toujours à la création de leur nouveau système bancaire innovant. Toutefois, il est d’ores et déjà possible de s’inscrire à la newsletter de l’entreprise afin d’être avertis de l’ouverture officielle de la banque.

Aujourd’hui, Margo Bank compte déjà près d’une vingtaine de salariés parmi lesquels sont représentés de nombreux métiers nécessaires au développement du concept tels que :

Un nombre de collaborateurs qui devrait doubler au moment de lancer la banque sur le marché dès lors que l’agrément de Margo Bank sera officiel.

En attendant, cela laisse le temps à Margo Bank de développer ses services en interne et de procéder à une autre levée de fond beaucoup plus importante.

En conclusion :

Margo Bank est une banque en devenir qui promet de faire grand bruit et de changer le visage du paysage bancaire pour de bon.

Adressée dans un premier temps aux PME, il n’y a plus qu’à espérer qu’un jour le concept puisse s’étendre à tous, y compris aux particuliers.