Facebook : des données sensibles vendues à des fabricants chinois

Dans un contexte de tensions économiques et de potentielle guerre commerciale entre Pékin et Washington, deux législateurs américains ont réprimandé Facebook Inc. pour ne pas avoir été plus transparent au sujet de ses pratiques de partage de données après avoir collaboré avec au moins quatre entreprises chinoises : Huawei, Lenovo, TCL et Oppo.

Des législateurs républicains et démocrates du Comité de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants des États-Unis ont déclaré que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, aurait dû dévoiler ces partenariats de partage de données lorsqu’il a témoigné devant le Congrès en avril et faire preuve de transparence lors de ce témoignage. Des intérêts inter-gouvernementaux sont clairement en jeu.

Un comité a été nommé afin d’éclaircir ce qui est en train de devenir une réelle affaire d’états. Il est présidé principalement par des « experts » républicains et démocrates dont notamment Greg Walden et Frank Pallone; ils ont déclaré dans un communiqué : «  »Il est clair que les partenariats de l’entreprise avec des entreprises chinoises et d’autres entreprises technologiques auraient dû être révélés au Congrès et au peuple américain  » « Nous encourageons fortement la transparence totale de Facebook et de l’ensemble de la communauté technologique « .

Mardi, Facebook a déclaré que Huawei, ainsi que le fabricant d’ordinateurs Lenovo Group et les fabricants de smartphones OPPO et TCL Corp faisaient partie des quelque 60 entreprises dans le monde entier qui ont eu accès à certaines données d’utilisateurs après avoir signé des contrats visant à recréer des expériences similaires à celle proposée par Facebook pour leurs utilisateurs.

Au-delà de l’utilisation abusive des données des utilisateurs par Facebook, et sans leur consentement, le problème dans cette affaire pour la majeure partie des américains est qu’elle s’inscrit dans un contexte d’espionnage industriel.

Un contexte d’espionnage industriel Chine – USA

Huawei, le troisième fabricant mondial de smartphones, a fait l’objet d’un examen minutieux de la part des services de renseignements américains qui affirment que les entreprises de télécommunications chinoises offrent une occasion d’espionnage étranger et menacent de manière profonde la sécurité des États-Unis, ce que les fabricants Chinois ont toujours nié.

Facebook a déclaré ce mardi 6 juin qu’il mettrait fin à l’accord avec Huawei cette semaine ainsi qu’à trois autres pactes avec des entreprises chinoises, ajoutant que plus de la moitié des partenariats avaient déjà été conclus de longue date.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères n’a toujours pas commenté à cette heure les accords des entreprises.

Facebook réplique en sortant un service de vidéos

Dans la foulée de ce « facebook gate », le géant américain annoncé qu’il désirait se lancer dans un service de diffusion de vidéos sur la FOX, CNN et Univision.

Facebook paiera donc les trois géants américains pour produire des programmes dans l’espoir de lutter contre les fake news et « pour stimuler l’activité naissance de publicité vidéo de l’entreprise », a déclaré l’agence de presse Reuters

Les émissions seraient originales  et seraient lancées dans les mois à venir avec des espaces publicitaires prévus pour financer le service a déclaré Campbell Brown, responsable des nouveaux partenariats  pour Facebook.

« Nous essayons de réunir un ensemble diversifié de partenaires qui fournissent déjà des nouvelles de qualité et qui sont des experts en matière de mobilisation du public « , a déclaré M. Brown lors d’une entrevue. Certains programmes seraient diffusés quotidiennement et d’autres sur une fréquence différente.

D’autres programmes sur Facebook Watch seraient produits par ABC News, propriété de Walt Disney Co. Pas sûr pour Facebook, que cela aide à améliorer sa côte de popularité.

Facebook : des données sensibles vendues à des fabricants chinois
5 (100%) 3 votes

One comment on “Facebook : des données sensibles vendues à des fabricants chinois

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *